La maison passive en 10 questions

maison passive
Dossier : Construire et acheter – La maison passive en 10 questions

 

Qu’est-ce qu’une maison passive ?

C’est un bâtiment qui consomme une très faible quantité d’énergie pour son chauffage et son fonctionnement d’une manière générale. Ainsi la maison passive consomme-t-elle moins de 15KWh d’énergie pour le chauffage, par m² et par an et moins de 120 KWh d’énergie primaire par m² et par an pour l’ensemble des besoins de la maison (cela inclut l’électroménager par exemple). C’est une maison à l’étanchéité très maitrisée : le n50 ≤0,6 h-1.

Une étude thermique

Comme toute maison pour laquelle on recherche une vraie performance, une étude thermique va être nécessaire au moment de la conception de la maison. L’outil de calcul est le PHPP. Il est spécifique à la construction passive.

graphique-batiment-passif

Est-ce ça coûte plus cher ?

Oui, l’investissement est plus important. Mais les économies d’énergie réalisées sur le long terme (l’énergie va coûter de plus en plus cher) vont permettre d’amortir ce surcoût à l’investissement.

Une maison qui utilise toutes les sources de chaleur

Avant de mettre en oeuvre une quelconque source de chaleur, la maison passive va utiliser toutes les sources de chaleur possibles : celle du soleil entrant par les baies vitrées (conception bioclimatique de la maison), celle émise par les habitants de la maison, etc…

Une maison qui garde la chaleur

L’atout majeur d’une maison passive est de conserver le plus possible la chaleur (la première source d’économie étant d’éviter la production de chaleur). Cela se fait grâce à l’isolation de la maison, à l’étanchéité de son enveloppe et à la maîtrise de la circulation de l’air (VMC double flux), à la récupération de la chaleur de l’air sortant pour chauffer l’air entrant, plus froid.

étude étanchéité

Le test d’étanchéité

L’étanchéité d’une maison passive va être testée, comme pour une maison Rt 2012, à l’aide d’une porte soufflante, aussi appelée blower door, mais avec un niveau d’exigence supérieur quant aux éventuelles fuites d’air détectées.

Un architecture libre

La construction  d’une maison passive n’impose pas de style architectural particulier. Autrement dit, ce n’est pas forcément un cube et elle s’insérera donc parfaitement dans le paysage où elle sera construite, en prenant les éléments architecturaux distinctifs de la région. Simplement, plus on va va multiplier les risques de ponts thermiques ou le nombre des parois opaques, plus le chantier sera technique à réaliser.

maison passive

Des matériaux variés

La construction d’une maison passive ne fait pas nécessairement appel à l’utilisation de matériaux écologiques. Cela dit, lorsque l’on s’engage dans ce type de réalisation, c’est que l’on souhaite aussi protéger l’environnement. C’est pour cela que la grande majorité des maisons passives sont construites sur le mode de l’ossature bois. Le bloc de coffrage isolant est aussi une solution intéressante.

fenêtre maison passive

Des fenêtres spécifiques

Une maison passive va utiliser des fenêtres que l’on appelle “chaude”. il s’agit de fenêtres très performantes d’un point de vue thermique: triple vitrage , raccordement au bord isolé, châssis isolé. Ces fenêtres permettent de réduire les pertes de chaleur de moitié par rapport à un double vitrage standard.

On ne vit pas enfermé

Vivre dans une maison passive n’impose pas d’habiter dans une boîte étanche que l’on ouvrirait jamais. Bien sûr la VMC double flux assure un parfait et constant renouvellement de l’air. pour autant les habitants de la maison peuvent ouvrir les fenêtres comme ils le feraient dans une autre maison.

Source : Vivre ma maison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *